Comment teindre un tissu

La teinture des vêtements est actuellement la tendance en matière de créativité. Elle permet de donner un nouvel éclat à votre tissu, de personnaliser vos t-shirt etc. De toutes les façons vous disposez de plusieurs possibilités et l’utilisation de la teinture est très simple. Est-ce que vous teignez vos tissus ? Si ce n’est pas le cas, l’occasion vous est donnée à travers cet article afin de savoir le processus à suivre.

Pour teindre un tissu, il est capital de d’identifier la matière du tissu. Par ailleurs si le tissu est fait de plusieurs matières, il vous faudra teindre à plusieurs reprises. Mais nous parlerons des méthodes de teinte et des techniques de teinte.

Teindre à la main

Pour teindre à la main, il existe deux processus la teinture avec de l’eau chaude ou la teinture avec de l’eau froide.

Pour la teinture à chaud il faut :

  • Remplir un grand récipient ayant la forme d’une casserole ou un stérilisateur à réceptacles avec beaucoup d’eau afin de baigner le tissu et remuer sans encombre.
  • Épandre la teinture en poudre et l’intensificateur de couleur puis mélanger.
  • Ajoutez-y du sel
  • Mettre le tissu et chauffer jusqu’à chuintement de l’eau.
  • Conserver la température et retourner très souvent environ une 30 min ou une heure. Et rincer
  • Pour finir laver le tissu et sécher.

Pour la teinture avec de l’eau froide, le processus est la même que précédent. La différence est qu’il faut imbiber le vêtement pendant 50 min en y ajoutant la teinture, du sel et le fixateur. Puis rincer avec de l’eau froide jusqu’à ce que l’eau devienne claire. Pour finir laver le tissu avec de l’eau chaude afin d’enlever le reste de teinture grâce à de la lessive.

C’est une technique qui permet de teindre selon son envie

Teindre à la machine

Cette méthode de teindre peut ne pas marcher. En effet, les machines ne chauffent pas 100°. Néanmoins, la procédure est la suivante :

  • Mélanger correctement les deux sachets de teinte avec un demi litre d’eau chaude. Répandre le mélange dans un fond du tambour.
  • Par la suite insérer le tissu dans la machine.
  • Mettre la machine en marche pour un cycle à température très élevée soit 95 ou 90° sans faire un prélavage.
  • Dès lors que le premier cycle est terminé, relancez une seconde fois mais cette fois à 40° afin de rincer correctement. Ensuite séchez le tissu.

Les différentes techniques de teinture

Il existe plusieurs techniques et nous allons découvrir quelques-unes.

Le tie-dye

Encore appeler teinture sur nœud, cette technique de teinture date depuis les années 60. Pour réussir la teinture tie-dye, il faut verser deux litres d’eau chaude dans un récipient. Ensuite mettre de la teinture et du sel. Par la suite, il faut nouer le tissu à l’aide de ficelle à plusieurs endroits. Mouiller le tissu avec de l’eau claire. Il ne vous reste qu’à plonger le tissu dans le récipient de teinture. Dans le cas où vous souhaitez utiliser plusieurs récipients de différentes couleurs commencez par la couleur claire pour la plus foncée. Pour finir, dénouer les nœuds et lavez avec de la lessive.

Le shibori

C’est une technique japonaise de teinte. Pour la réaliser vous pouvez nouer le tissu à différents endroits à l’aide des élastiques. Ensuite mettre le tissu dans la teinture préparer. Laissez le tissu d’imprégner et par la suite retirer. Il ne vous reste qu’à le rincer avec de l’eau claire. Il s’agit de la technique Kanoko shibori.

La technique arashi shibori quant à elle consiste tout abord à imbiber le tissu dans de l’eau pour l’humidifier. Ensuite, plissez le tissu en accordéon en marquant correctement les plis. Enroulez le tissu autour d’un bâton et augmentez des élastiques sur la longueur. Vous n’avez qu’à plonger le tissu et le retirer une fois qu’il s’imprègne de la teinture. Rincez maintenant avec de l’eau claire.